Mobilisation dans le dossier des aires protégées au Québec

0
135

Du 2 au 4 mai, dans le cadre de l’événement « Vers un réseau d’aires protégées autochtones » organisé par l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL), les Premières Nations se réuniront afin de faire avancer le dossier des aires protégées autochtones au Québec.

Depuis 2022, les Premières Nations travaillent avec l’IDDPNQL à l’identification de leurs attentes, de leurs préoccupations et de leurs besoins afin de fournir des orientations pour l’élaboration du nouveau statut d’aire protégée d’initiative autochtone (APIA) en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel.

La définition de ce nouveau statut, qui contribuera à atteindre les engagements provinciaux de conserver 30 % du territoire d’ici 2030, nécessite un travail de Nation à Nation. Les Premières Nations possèdent le savoir-faire et le leadership nécessaire pour conserver et protéger leurs territoires et ses ressources, leurs identités et leurs cultures. Il est donc indispensable que leurs visions soit au cœur des démarches entourant les aires protégées autochtones.

« Les Premières Nations ont reçu de leurs ancêtres la responsabilité de protéger les territoires et les ressources et ont le devoir de les transmettre aux générations suivantes, porteuses de leur avenir, leur culture et leur langue. Des territoires qui sont non cédés, rappelons-le. » – Chef Piétacho; citant un extrait de la Déclaration des Chefs de l’APNQL sur les territoires.

Ce rassemblement, qui mobilisera plus de 60 représentants des 10 Nations au Québec et plusieurs représentants des gouvernements provinciaux et fédéraux, sera donc l’occasion d’approfondir cette collaboration de Nation à Nation et de travailler, ensemble, pour la protection du territoire.