DÉCISION DE LA COUR SUPRÊME DU CANADA SUR LA LOI C-92 : RÉACTION DE FEMMES AUTOCHTONES QUÉBEC

0
238

Femmes Autochtones Québec (FAQ) souhaite exprimer sa profonde satisfaction dans le cadre du jugement rendu aujourd’hui par la Cour suprême du Canada quant à la constitutionnalité de la Loi concernant les enfants, les jeunes et les famille des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Cette loi, contestée par le gouvernement Legault, vise à redonner l’autonomie aux Peuples autochtones dans la prise en charge de leurs systèmes de protection à l’enfance. Les résultats positifs actuels connus par les communautés qui ont réussi à mettre sur pied de tels systèmes, constituent des preuves tangibles que les communautés autochtones sont les mieux placées pour assurer le bien-être de leurs enfants et de leurs familles.

FAQ espère maintenant que l’annonce de la Cour suprême mettra fin à l’opposition du gouvernement du Québec et que ce dernier entreprendra des efforts de collaboration avec les communautés et organismes autochtones afin de mettre sur pied des systèmes autonomes, responsables et efficaces.

« Par son jugement, la Cour suprême soutient les enfants autochtones et leurs parents à conserver un milieu de vie qui soit sécuritaire et responsabilisant. Cette décision concerne particulièrement les femmes autochtones, qui sont les plus souvent à la tête de familles monoparentales et qui doivent faire face à de nombreuses conséquences insidieuses du racisme et de la discrimination systémiques, mais qui sont aussi des actrices incontournables pour la transmission de la culture et de la langue. Par cette décision, c’est avec grande fierté que les femmes, les familles et les communautés reprennent leur autonomie », déclare Marjolaine Étienne, présidente de Femmes Autochtones Québec.