Inauguration du premier milieu de vie communautaire dédié aux étudiant.e.s autochtones à Sept-Îles

0
126

La Société immobilière du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (SIRCAAQ) est fière de procéder à l’inauguration officielle de NUTSHIMIT, le tout premier milieu de vie communautaire dédié aux étudiant.e.s autochtones. Ce modèle d’habitation à vocation sociale offre un environnement communautaire adapté et sécurisant qui favorise l’accès aux études et mise sur la persévérance scolaire de jeunes Autochtones en provenance des communautés de la Côte-Nord et d’un peu partout au Québec.

Plus que de simples logements pour étudiants, les 32 unités d’habitation proposent différents types de services, des installations communautaires, des espaces de travail collaboratif pour les étudiant.e.s ainsi que des aménagements extérieurs s’harmonisant avec un concept architectural sous forme d’espace culturel entièrement intégré.

Né d’une démarche collaborative et inclusive menée en concertation avec le milieu d’accueil, le milieu de vie est le résultat d’une collaboration avec la collectivité, autant autochtone que non-autochtone, la population étudiante locale autochtone actuelle et potentielle, les gouvernements du Québec et du Canada et les nombreux partenaires de la région, plus particulièrement le Cégep et la ville de Sept-Îles.

Un projet conçu par et pour les Autochtones et conforme à leurs besoins

Les Autochtones sont quotidiennement confrontés à des inégalités et des défis importants, notamment en ce qui a trait à l’accès au logement et à la réussite scolaire. Ces obstacles les amènent souvent à interrompre, temporairement ou définitivement, leur parcours scolaire avant l’obtention d’un diplôme. Bien que les membres des Premières Nations et du peuple inuit aient théoriquement accès aux mêmes unités locatives que la population non-autochtone, rares sont les unités qui répondent à leurs besoins spécifiques, sans compter les potentielles difficultés de location liées aux préjugés et à la discrimination.

Les infrastructures de la SIRCAAQ permettent la mise en place de conditions favorables à la réussite scolaire des étudiant.e.s autochtones. Les impacts positifs de ce projet sont à la fois sociaux, culturels et économiques. Le milieu de vie répond aux besoins des étudiant.e.s, vise à valoriser les cultures et contribue à offrir aux futures générations un éventail de possibilités pour développer leur plein potentiel et participer à l’essor socioéconomique de la région.

Citations

« Au cours des dernières années, nous avons ardemment travaillé afin de créer le premier milieu de vie communautaire destiné aux étudiant.e.s autochtones à Sept-Îles. Ce projet ambitieux, mais essentiel pour la collectivité, est le fruit d’efforts collectifs. NUTSHIMIT incarne la première grande réalisation de la SIRCAAQ et demeurera une grande source de fierté et d’inspiration pour la réalisation d’autres projets dans des villes où les besoins pour les étudiant.e.s sont importants. »

Laurent Odjick, directeur général, Société immobilière du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec

« L’inauguration officielle de NUTSHIMIT, le tout premier milieu de vie dédié aux étudiant.e.s autochtones à Sept-Îles, est un moment émouvant pour nous tous et toutes aujourd’hui. Au-delà d’un simple logement, cette résidence abordable transformera réellement la vie des jeunes étudiant.e.s en leur procurant un environnement sécuritaire, dynamique, mais surtout propice à leur épanouissement et à la poursuite de leurs études. Un grand merci à tous ceux et celles qui ont contribué à faire de ce projet, une réalité. C’est chaque personne de passage à NUTSHIMIT qui vous remercie. »

Tanya Sirois, présidente, Société immobilière du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec et directrice générale du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec

À propos de la SIRCAAQ

La Société immobilière du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (SIRCAAQ) a été créée en 2019 afin d’apporter et développer, collectivement, des solutions innovantes et durables en infrastructures immobilières afin de contribuer au mieux-être des Autochtones.

À propos du RCAAQ

Le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ) est formé d’un réseau de Centres d’amitié présents dans 14 villes au Québec. Ils offrent une gamme de services intégrés culturellement pertinents et sécurisants dans une variété de secteurs tels que la santé, les services sociaux, l’inclusion sociale, l’éducation, l’employabilité, la petite enfance, la jeunesse et bien plus. Ils contribuent en outre à l’harmonie et à la réconciliation entre les peuples.