Le gouvernement du Québec et la Première Nation Wolastoqiyik (malécite) Wahsipekuk concluent une entente concernant le territoire de Parke au Bas-Saint-Laurent

0
179

Le gouvernement du Québec et la Première Nation Wolastoqiyik (Malécite) Wahsipekuk (PNWW) annoncent la conclusion d’une entente en matière de conservation et de mise en valeur de la faune sur le territoire de Parke, au sud-est de la municipalité régionale de comté de Kamouraska, au Bas-Saint-Laurent, et visant deux terrains de piégeage dans les réserves fauniques de Duchénier et Rimouski. Cette entente vise à favoriser la pratique des activités de chasse et de piégeage à des fins alimentaires, rituelles ou sociales pour les membres de la PNWW.

Des négociations, entamées en 2019, ont mené à la signature de cette entente. Cette dernière réitère la volonté des parties d’établir entre elles des relations harmonieuses fondées sur le dialogue, l’ouverture, la collaboration, la confiance et le respect mutuel, en vue de concilier les nécessités de la conservation et de la gestion de la faune avec les activités de chasse et de piégeage pratiquées par les membres de la PNWW. Ces relations permettront d’établir un mode collaboratif de gestion des activités de chasse sur le territoire de Parke et des activités de piégeage dans les réserves fauniques visées.

Le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs informe la population que l’interdiction de chasse sur le territoire de Parke demeure en vigueur pour les chasseurs allochtones.

Liens connexes :