Programme d’expérimentation de la gouvernance collective pour les jeunes des Premières Nations

0
158

Le programme consiste à permettre à des jeunes de 18 à 35 ans d’intégrer le conseil d’administration d’un OBNL ou d’une coopérative pendant une année à titre d’observateur avec droit de parole. Pour ce faire, ils ou elles doivent être jumelé.e.s avec un.e mentor.e au sein du C.A. Le Conseil québécois de la coopération (CQCM) et la Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador (CDEPNQL) réalisent le recrutement de jeunes et de mentor.e.s, effectue des pairages et offre un accompagnement aux jeunes et aux mentor.e.s participant au programme.

Objectifs visés :

  • Offrir un programme éducatif permettant aux participants de développer des compétences de gouvernance coopérative et d’administration des affaires.
  • Intégrer davantage de jeunes dans les conseils d’administration.

-De contribuer à la diversité, l’équité et à l’inclusion des Premières Nations dans les conseils d’administration.

  • Offrir aux réseaux coopératifs et mutualistes un nouveau bassin de jeunes compétents et motivés à siéger à leur conseil d’administration.
  • Favoriser une participation citoyenne active, notamment dans les instances décisionnelles.

Pourquoi accueillir un jeune au sein de son conseil d’administration?

Il y a plusieurs bénéfices à intégrer des jeunes dans son conseil d’administration. Dans le cadre de son essai sur la gouvernance coopérative et les jeunes administrateurs, Myriam Arsenault a réalisé un stage académique à la Coopérative de développement régional du Québec (CDRQ). Elle a alors interrogé des administrateurs au sujet de l’apport des jeunes dans leur conseil d’administration. Voici les bénéfices cités par ces administrateurs :

  • Une plus grande représentativité des membres de la coopérative;
  • Une façon optimale d’approcher une clientèle plus jeune;
  • L’ajout d’une vision différente autour de la table;
  • L’ajout de compétences différentes au sein du conseil;
  • Une plus grande ouverture d’esprit;
  • Un dynamisme porteur.

En outre, en accueillant un jeune stagiaire au sein de votre conseil d’administration, vous participez à former votre relève et celle du mouvement coopératif et mutualiste.

Le rôle de mentor.e

Nous sommes à la recherche d’administrateur.trice.s passionné.e.s ayant quelques années d’expérience afin d’accompagner des administrateur.trice.s de la relève de profils variés.

Afin de faciliter l’intégration du ou de la participant.e, le ou la mentor.e. est la personne de référence pour le jeune, que ce soit pour l’accompagner, répondre à ses interrogations ou le soutenir dans sa préparation.

Nous cherchons avant tout la passion, l’ouverture et le désir de
contribuer à la relève!

Le rôle attendu se résume ainsi :

-Faciliter l’intégration du ou de la participant.e au sein du conseil d’administration et contribuer à rendre son expérience la plus agréable possible;

-Informer le ou la participant.e pour lui permettre de mieux connaître la coopérative et ainsi de mieux comprendre les discussions du conseil d’administration;

-Lier le ou la participant.e, les membres du conseil d’administration, les autres acteurs de l’économie sociale;

-Encourager la participation et l’implication du ou de la participant.e.

Les jumelages sont effectués en fonction des intérêts, des compétences, des objectifs et des besoins des administrateur.trice.s de la relève des mentor.e.s

Nous vous présenterons un ou plusieurs profils et vous pourrez rencontrer l’administrateur.trice de la relève ciblé.e lors d’une rencontre virtuelle avant de vous engager officiellement.

Fonctionnement du programme :

1)Pour mentionner son intérêt pour le programme, le ou la mentor.e peut s’inscrire en remplissant le formulaire en ligne.

2)Une première rencontre de discussion aura lieu entre le ou la mentor.e et la personne responsable du programme. Cette rencontre vise notamment à présenter les détails du programme et à connaître le ou la mentor.e afin de faire le meilleur jumelage.

3)La personne responsable du programme peut rencontrer le C.A. afin de présenter le programme.

4)Avant de confirmer un jumelage, une première rencontre virtuelle entre le jeune, le ou la mentor.e et la personne responsable du programme sera réalisée.

5)Des rencontres de suivis sont prévues à 3 moments clés avec le ou la mentor.e et jeune.

6)Les personnes responsables du programme sont disponibles en tout temps pour répondre aux besoins du ou de la mentor.e et du jeune.