Travailler en partenariat pour offrir des soins de santé de qualité aux peuples autochtones

0
154

Les peuples autochtones se heurtent à des difficultés uniques lorsqu’ils tentent d’obtenir les soins de santé qu’ils méritent, notamment le manque de médecins de famille et d’infirmières praticiennes dans les communautés rurales et éloignées. Le gouvernement du Canada travaille avec des partenaires inuits, métis et des Premières Nations dans tout le pays pour remédier aux lacunes et aux inégalités systémiques dans les services de santé ainsi que pour fournir des soins de santé de qualité et adaptés à la culture.

Aujourd’hui, le premier ministre Justin Trudeau a mis en relief l’investissement fédéral annoncé récemment, soit 2 milliards de dollars supplémentaires sur 10 ans, pour aider à assurer l’accès à des services de santé de qualité et respectueux de la culture, conformément aux priorités des partenaires autochtones.

Le financement provenant du nouveau Fonds d’équité en santé autochtone sera distribué de manière à offrir un soutien aux communautés inuites, métisses et des Premières Nations. Au cours des prochains mois, le gouvernement du Canada travaillera avec des partenaires inuits, métis et des Premières Nations de tout le pays, ainsi qu’avec les provinces et les territoires, à la conception et à la mise en œuvre du Fonds, en s’assurant qu’il est conforme aux priorités régionales et communautaires en matière de santé établies par les Autochtones.

Ce nouveau fonds fait partie du plan du gouvernement visant à augmenter les investissements en santé de 198,6 milliards de dollars sur 10 ans afin d’améliorer les soins de santé partout au pays. Ce financement supplémentaire permettra d’éliminer les arriérés et de soutenir les travailleurs de première ligne qui assurent le bon fonctionnement de notre système de soins de santé; d’assurer l’accès de tous les Canadiens à une équipe de soins de santé primaires ainsi qu’à des services de qualité en matière de santé mentale et de traitement de la toxicomanie pour favoriser leur bien-être; de veiller à ce que les patients puissent accéder à leurs propres renseignements médicaux et bénéficier du fait que ces renseignements pourront être consultés par des professionnels de la santé dans l’ensemble des provinces et des territoires.

Alors que le gouvernement du Canada continue de travailler avec les provinces et les territoires en vue de conclure des ententes bilatérales sur mesure pour le financement des soins de santé, nous nous engageons à maintenir un dialogue constructif entre les provinces et les territoires et les organisations autochtones afin de combler les lacunes, de soutenir les priorités des Autochtones en matière de santé et d’éliminer les inégalités dans le domaine de la santé pour tous.

Citations

« Lorsque le Canada a établi le système de soins de santé universel, il a fait la promesse suivante aux Canadiens : peu importe où vous vivez ou combien vous gagnez, vous serez toujours en mesure d’obtenir les soins médicaux dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. À l’heure actuelle, notre système de soins de santé n’est pas à la hauteur de cette promesse. C’est pourquoi nous effectuons des investissements majeurs pour l’améliorer, y compris un important investissement supplémentaire pour offrir de meilleurs soins de santé aux peuples autochtones, en fonction de leurs priorités. Nous travaillerons en partenariat avec les communautés autochtones pour obtenir les résultats nécessaires. »

— Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« J’ai entendu de nombreuses histoires déchirantes de la part de dirigeants et de membres des communautés inuites, métisses et des Premières Nations sur le racisme et la discrimination auxquels ils ont été confrontés dans les systèmes de santé du Canada. L’accès à des soins de santé exempts de racisme est un droit fondamental de la personne. Le Fonds d’équité en santé autochtone aidera les dirigeants autochtones responsables de la santé à concevoir des services de santé et à travailler avec des partenaires du secteur de la santé sur des priorités des Autochtones. »

— L’hon. Patty Hajdu, ministre des Services aux Autochtones

« Tous les gens méritent d’avoir accès à des soins de santé de qualité et respectueux de leur culture. Le Fonds d’équité en santé autochtone contribuera de manière importante à assurer l’accès des peuples autochtones aux services de santé respectueux de leur culture qu’ils méritent et dont ils ont besoin, sans racisme ni discrimination. Nous restons déterminés à collaborer avec les peuples autochtones, les gouvernements provinciaux et territoriaux et tous les partenaires pour combattre le racisme et la discrimination sous toutes leurs formes, y compris dans le domaine de la santé. »

— L’hon. Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé

Faits saillants

  • Le nouveau Fonds d’équité en santé autochtone sera élaboré et mis en œuvre sur la base de distinctions, conformément à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, aux appels à la justice issus de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées et aux appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation, et en respectant la direction donnée par les partenaires inuits, métis et des Premières Nations.
  • De plus, le gouvernement du Canada reste déterminé à élaborer conjointement un projet de loi sur la santé des Autochtones fondé sur les distinctions, afin de bâtir des systèmes de santé qui assureront la sécurité et le bien-être des peuples autochtones.
  • Le Transfert canadien en matière de santé (TCS) est le plus important des transferts fédéraux aux provinces et territoires. En 2023-2024, le gouvernement fédéral versera 49,4 milliards de dollars aux provinces et aux territoires au titre du TCS, soit une augmentation de 9,3 % (ou 4,2 milliards de dollars) par rapport à 2022-2023.
  • En plus du nouveau Fonds d’équité en santé autochtone, le gouvernement investit chaque année environ 5 milliards de dollars dans la santé des peuples autochtones. Depuis 2021, il a notamment annoncé de nouveaux investissements importants pour favoriser les progrès, dont les investissements suivants :
    • 354 millions de dollars sur cinq ans pour augmenter l’effectif infirmier et le nombre d’autres professionnels de la santé dans les communautés éloignées et isolées des Premières Nations;
    • 250 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir encore davantage le recrutement et le maintien en poste de professionnels de la santé dans les réserves;
    • 825 millions de dollars sur trois ans pour des stratégies de santé mentale et de mieux-être fondées sur les distinctions;
    • 127 millions de dollars sur trois ans pour favoriser des systèmes de santé sans racisme ni discrimination;
    • 107 millions de dollars sur trois ans afin de poursuivre les efforts visant à transformer la façon dont les services de soins de santé sont conçus et offerts par les communautés des Premières Nations.

Liens connexes

Ce document se trouve également à l’adresse : https://pm.gc.ca